Suivez le fil

Les tapis multifonctions en pure laine wallonne sont là !

Bergelaine ce sont :
La Bergerie de Lisbelle à Rendeux ;
La ferme des Crutins à Sugny ;
La ferme du Vivrou à Hubermont ;
Jean-Michel Deleuze à Heyd ;
Laurent Dubois à Mont-Houffalize ;
Et Sébastien Ferailles, tondeur, à Rendeux.
En acquérant un de nos produits : vous participez à la valorisation d’un produit noble, local et trop longtemps oublié.

Bergelaine rassemble des éleveurs et un tondeur. Leur unique objectif est de valoriser la laine wallonne à sa juste hauteur et lui rendre la place qu’elle aurait dû garder dans nos foyers.
La réalité du travail est que pour un kilo de laine brute, le coût pour l’éleveur est de € 3,35. Le marché actuel de la laine détenu en grande majorité par la Chine offre un prix de rachat de maximum € 1,20 pour la meilleure qualité. Inutile de vous démontrer la perte pour l’éleveur.
La Laine est actuellement considérée par la machine Europe comme un « sous-produit » et n’a donc pas de réelle valeur tant son conditionnement nécessite une grande expertise. En Belgique et plus particulièrement chez nous en Wallonie, cette expertise existait. Elle a quasiment disparu et seule l’entreprise Traitex de Verviers garde un savoir-faire du « lavage qualité literie » en Europe (= la meilleure qualité de lavage actuellement).
De ces constats est né Bergelaine. De ce rêve un peu utopique sont nés les tapis multifonctions. Leurs ventes assureront aux éleveurs un revenu de € 3,35 qui couvrira le coût réel du travail de la laine.
Cette année, plus de 2 tonnes de laine ont été rassemblées.
Les dossiers subsides ont été montés avec le soutien de la filière laine (laines.be)
Le projet est subventionné par la Région Wallonne et la Province de Luxembourg.
Les prototypes réalisés par une designer wallonne
Le lavage a été fait par Traitex à Verviers
Le feutre a été réalisé par une firme familiale allemande, ce savoir ayant disparu en Wallonie, du moins pour les quantités visées.
La couture a été réalisée par une couturière indépendante et une firme nivelloise.

Les produits
Le projet a une petite envergure. Les objectifs sont un prix juste pour l’éleveur et pour l’acheteur. À long terme, l’objectif est de faire modifier le statut de la laine actuellement considéré par l’Europe comme « sous-produit ».Le prix de vente de nos produits tient compte de toute la chaîne de production, est calculé en fonction du rendement laine brute/laine après lavage et transformation, et assure à l’éleveur un retour de € 3,35 par kilo de laine. Tous les professionnels ayant participé à cette chaîne ont reçu un prix juste et équitable pour le travail réalisé.
La vente des produits se fera par nous-mêmes.

Pour cette « première fois », nous proposons trois tapis :
1) Le tapis/sac de couchage roulé au prix de € 230,00.
2) Le tapis/sac de couchage « bonbon » au prix de € 250,00.
3) Le tapis fleur au prix de € 300,00.

Nous proposons aussi d’autres possibilités de découvrir la laine :
Echeveau de laine : € 6,00/50g.
Laine lavée : € 10,00/kilo.
Laine cardée : € 40,00/kilo.
Nappe feutrée : € 70,00/m².

« Et que la laine soit avec vous »

Contacts :
André CULOT – 084 47 78 51 - fa995172@skynet.be
Sébastien FERAILLES – 0477 340 489 –aegipanleberger@gmail.com


(PDF)

Notre Filière laine


Annonces

Avec le soutien de

La Filière laine bénéficie du soutien de la Région wallonne et du Feder - Interreg VA Grande région

Une création 13pixels.be