Suivez le fil

Des nouvelles de la laine n° 56 - décembre 2016

Cher professionnel, amateur ou amoureux de la laine,

Le projet européen Interreg DEFI-laine va démarrer en janvier prochain. C’est un sacré… défi pour une jeune association comme la Filière laine, d’autant que c’est elle qui coordonne le projet. C’est aussi une sacrée fierté, d’avoir pu monter ce (très) lourd dossier et d’avoir imposé la laine comme un sujet important aux yeux des autorités des 4 pays qui ont accepté ce projet.
Cela a des conséquences sur les actions, sur les finances et sur le personnel. Chacun de ces aspects est détaillé ci-dessous.

Mais cela ne nous fait pas oublier les projets en cours. Et en particulier Ell’laine… toute une gamme d’objets en feutre, actuellement en précommande sur https://www.ecobole.eu/fr/elllaine

Et si vous souhaitez offrir des cadeaux en laine locale, vous trouverez très certainement de quoi (vous) faire plaisir parmi les produits en laine locale : http://laines.be/suivez-le-fil/produits-en-laine-locale/article/repertoire-des-produits-en-laine

Koid’neuf à la Filière laine ?

Ell’laine, un pari fou qui a besoin de vous !
Ell’laine, ce sont 4 créatrices qui se lancent le défi de transformer 1 tonne de laine de mouton en 10 produits ! Les moutons ? Des Roux ardennais, des croisés et des Blackwelsh dont la laine donnera un joli mélange brun-gris après avoir été lavée à Verviers. Le mélange part ensuite en Allemagne pour être feutré en usine. Pourquoi en Allemagne ? Parce que plus aucune entreprise belge ou française ne peut faire ce travail ! Le berger récupère alors de grands rouleaux de feutre, qu’il peut mettre à disposition des créatrices. La magie de la création opère ensuite pour donner naissance à des chaussons, des tapis, des luminaires,… tous les produits que vous pourrez découvrir (et acheter) sur https://www.ecobole.eu/fr/elllaine.
Tout a commencé au printemps dernier. Thierry le berger et Véronique la feutrière entrent en contact via la Filière laine. Elle est à la recherche de toisons de laine noire et Thierry a justement gardé la laine foncée de la précédente tonte, dans l’espoir de lui trouver de meilleurs débouchés que dans le circuit traditionnel.
Comme il y a beaucoup de laine, la Filière laine aide Véronique à trouver d’autres créatrices pour essayer de lancer un projet collectif.
La suite de l’histoire sur https://www.ecobole.eu/fr/elllaine (Comment, ça, j’me répète ? Vous n’avez pas encore fini d’entendre parler de ce projet  !).
Si chaque lecteur de cette newsletter diffuse le projet autour de lui, le défi sera vite atteint ! Et quelle récompense ce serait pour celles qui ont travaillé depuis plusieurs mois au design, aux calculs de prix, à la communication de ces produits… Et quelle preuve qu’on peut faire de belles et utiles choses avec « nos » laines ! Merci, déjà, de tout ce que vous pourrez faire pour diffuser l’information !

Offre d’emploi de chargé de mission
La Filière laine recrute un chargé de missions pour mettre en œuvre sa part dans le projet européen DEFI-laine.
Tâches principales
· Préparation, animation et suivi de réunions de travail visant la mise en place d’une filière complète de valorisation locale de la laine de moutons produite localement
· Co-accompagnement de porteurs de projets souhaitant développer des produits en laine locale
· Contacts de suivi avec les partenaires d’un projet Interreg en Grande région dans le cadre de la coordination de ce projet par la Filière laine
· Organisation d’évènements et communication générale des actions et du projet
· Participation au suivi administratif et financier du projet Interreg et de la Filière laine
Compétences demandées
· Grandes capacités d’organisation dans un emploi très polyvalent
· Outils et expérience en animation de réunion
· Aisance d’écriture, bonne orthographe, sens pédagogique, clarté d’élocution
· Notions de gestion économique et aptitude à comprendre un business plan
· Très bonne utilisation de la suite Office
· Compétences linguistiques : l’allemand est un plus, sinon anglais ou néerlandais
· Connaissances dans le secteur de la laine et/ou du mouton et/ou du design textile et/ou de l’accompagnement à la création d’entreprise.
Attitudes souhaitées
· Esprit d’équipe et aptitude au travail dans des actions multi-partenaires
· Dynamisme, ténacité et enthousiasme pour faire avancer des idées et projets
· Sens de l’écoute et envie d’apprendre
· Autonomie, fiabilité et sens des responsabilités dans le cadre des missions confiées
· Adhésion aux valeurs de la Filière laine.
· Curiosité, polyvalence, flexibilité
Conditions :
· Contrat à durée indéterminée à 94%
· Etre en possession d’un Passeport APE à la date de l’engagement (voir Forem).
· Lieu de travail habituel : Marbehan puis vraisemblablement région de Redu. Nombreux déplacements à prévoir en Lorraine, Grand-duché de Luxembourg et Wallonie.
· Voiture indispensable
· Echelon barémique 4.2 de la commission paritaire 329.02
· Démarrage courant janvier 2017
Envoyer CV et lettre de motivation à ygaelle@laines.be avant le 21/12/16.
Examen écrit : travail à remettre pour le 04/01/17
Examen oral semaine du 09/01/17.
Offre d’emploi : http://laines.be/petites-annonces/article/offre-d-emploi-charge-de-missions

Arrivée d’Isabelle Wéry
Le tam-tam de la Filière laine a bien fonctionné. En novembre dernier, plusieurs candidatures intéressantes sont parvenues pour le poste d’assistant de projet dont l’annonce avait été diffusée uniquement via le réseau. A la fin de la procédure (examen écrit et entretien), c’est Isabelle Wéry, de Léglise, qui a été choisie. Elle a débuté le 1er décembre et vous verrez donc régulièrement son nom apparaître . Aide-comptable et guide-nature, elle allie deux types de compétences utiles à son nouveau métier. Bienvenue à elle !

Interreg, c’est quoi ?
Les projets européens Interreg concernent des partenariats « forts » entre partenaires situés de part et d’autre d’une frontière. Pour Interreg Grande région (dans notre cas), ce sont 4 pays qui sont concernés, ayant une frontière commune proche : la France (départements de Meuse, Moselle, Meurthe et Moselle, et Vosges), le Grand-duché de Luxembourg dans son entièreté, l’Allemagne (länder de Sarre et Rhénanie palatinat), la Belgique (provinces de Liège et de Luxembourg, et Communauté germanophone). Des partenaires (associations, administrations, intercommunales, entreprises) se mettent ensemble autour d’un projet commun. Plusieurs étapes de sélections sont à ‘’passer’’, fort lourdes administrativement. Au final, une décision est prise par les instances des 4 pays, régions et départements/provinces concernés. Les activités décrites dans le projet sont alors finances à 60% par l’Union européenne, 30% par la Région wallonne (20% en France) et 10% par les partenaires eux-mêmes en fonds propres.
Le projet DEFI-laine a été retenu comme un projet prioritaire par le gouvernement wallon dans son ensemble. Qu’il en soit ici remercié. Le projet débute le 01/01/17 et se termine le 31/12/19.

Un projet Interreg ‘’France-Wallonie-Vlaanderen’’ autour de la laine est aussi actuellement en discussion. Il couvre les départements français de Nord, Pas-de-Calais, Aisne, Somme, Oise, Ardennes et Marne, et les provinces belges de Luxembourg, Namur, Hainaut, Oost-Vlaanderen, West-Vlaanderen. Comme la Filière laine ne pouvait coordonner deux projets de ce type, c’est la Communauté de communes Portes du Luxembourg (F) qui a repris le leadership du projet. Espérons qu’il passe aussi toutes les étapes avec succès.

DEFI-laine, c’est quoi ?
DEFI-laine, c’est le nom du projet Interreg remis par 12 partenaires effectifs et 19 partenaires associés pour (re)mettre sur pied une filière entière de valorisation de la laine sur la Grande région. 5 grandes actions seront mises en œuvre, chacune déclinées en plusieurs ‘’activités’’.
Action 1 : Structuration de la Filière et création d’un cluster transnational. L’ensemble des acteurs potentiels de la laine dans la Grande région seront identifiés et contactés (éleveurs, tondeurs, artisans, tous types d’entreprises, fédérations, réserves naturelles, designers, stylistes, administrations, associations diverses, musées, écoles, etc.). L’objectif étant d’avoir une large base de données de ceux qui sont susceptibles d’intégrer l’une ou l’autre des activités, d’appuyer les démarches, et, éventuellement, d’entrer dans un cluster transnational. Il pourrait devenir un outil de développement transnational de la laine et un vecteur de propositions pour tout le secteur.

Action 2 : Innovations autour de la laine de la Grande région et développement de nouveaux produits/activités en laine de la Grande Région
-  Réalisation d’une étude de marché à l’échelle de la GR – en ciblant quelques produits
-  Accompagnement individualisé de porteurs de projets souhaitant mettre en route une activité autour de la laine locale
-  Création et commercialisation de produits issus des réserves naturelles et zones natura 2000
-  Développement d’un produit industriel innovant et écologique pour le bâtiment/ameublement
-  Réflexion sur les outils de marketing commun à mettre en place
-  Rénovation « laine » d’un bâtiment témoin
-  Formations diverses et visite d’Ardelaine.

Action 3 : Dispositif innovant de collecte et de vente des laines
Après un repérage des éleveurs, acheteurs et parties prenantes intéressés, des lots de laine pourront être classés, décrits, analysés en laboratoire avant de rejoindre une base de données numérique. L’acheteur valorisant le mieux la laine pourra alors être recherché. Des formations à la tonte seront aussi organisées, pour s’assurer de la qualité de cette première étape importante.

Action 4 : Communication
Cette action comprend bien entendu la communication classique autour des activités du projet. Mais, surtout, elle comprend un large axe de sensibilisation de professionnels et du grand public :
-  Journées portes ouvertes entreprises et produits (circuit pédagogique)
-  Journées/fêtes de la laine
-  Outils de promotion de la laine en écoconstruction
-  Newsletter, site internet, outils de vulgarisations
-  Maison de la laine

Action 5 : Coordination du projet (réunions, rapports d’activité, justification des subsides dessus, coordination générale des activités, etc.)

Une des spécificités de DEFI-laine, c’est que toutes les actions sont réalisées en commun, pour viser une cohérence maximale du travail. Chacun ayant bien entendu des zones d’implication et de compétence plus forte.

Les lecteurs des Nouvelles de la laine seront évidemment aux premières loges pour être informés du démarrage des actions et pour s’y impliquer.  En attendant, toute question sera la bienvenue via filierelaine@laines.be

Et les sous, dans tout ça ?
Le budget global est de 2 400 000 euros, à répartir sur 12 partenaires et 3 années. Pour la Filière laine, cela représente un budget de +- 464 000€ pour les 3 années (2017-2019). 60% de ce budget sera payé par l’Europe, 30% par la Région wallonne, et 10% doivent être trouvé en fonds propres, soit +-15 000€/an. Si l’on ajoute à cela les dépenses ne pouvant pas être prises en charge par Interreg, ce sont 20 000€ par an qui devront être trouvés. Certes, DEFI-laine est une manne financière pour mettre en œuvre un grand nombre d’actions en lien direct avec les objectifs de la Filière laine. Mais c’est aussi un très très gros défi financier pour l’association car ces 20 000€/an sont énormes à notre échelle. En plus, l’argent de l’Europe arrivera 9 à 12 mois après que les dépenses aient été effectuées. Nous allons donc avoir de réels soucis de trésorerie.
La Filière laine a donc (encore ) besoin du soutien de son réseau.
-  D’une part en versant votre cotisation le plus tôt possible dans l’année : minimum 25€ pour 2017 sur le compte IBAN BE47 1030 3963 5480 - code BIC NICABEBB (le montant est laissé à votre libre appréciation !). Les cotisations versées en décembre 2016 seront valables toute l’année 2017… vous pouvez donc le faire tout de suite . MERCI !
-  D’autre part en osant le prêt de trésorerie. De quelques centaines à quelques milliers d’euros, nous pourrons trouver la solution qui nous aide et qui vous garantit de récupérer votre argent au plus vite. Le mieux est d’en discuter, vous pouvez contacter Ygaëlle au 063/ 57 77 02.

Petite question : est-ce que vous « aimez » la page facebook de la Filière laine ? 
https://www.facebook.com/Filiere.laine/

Un mémoire à la Filière laine ?
Si vous cherchez (ou votre fils, votre belle-fille, votre voisin…) un sujet de mémoire passionnant et utile… vous pourriez peut-être vous adresser à la Filière laine. Il y a matière à recherches et réflexion dans des secteurs aussi variés que le design, le marketing, le web et l’e-commerce, les études de marché, la pédagogie, la sensibilisation à l’environnement ou au développement durable, la communication, etc.
Tous les sujets peuvent être construits ensemble.
Infos : filierelaine@laines.be - +32 63 57 77 02

1, 2, 3… Produits !

Les cadeaux les plus beaux ?
Ils sont sur http://laines.be/suivez-le-fil/produits-en-laine-locale/article/repertoire-des-produits-en-laine ! Au choix : cabas et paniers à bois en feutre, chaussons, semelles, plaids, couettes, oreillers, fils à tricoter, bijours, gants, mitaines, ‘’fourure’’ de laine, peaux d’agneau lainées, bandeaux à cheveux, chaussettes, sacs feutrés ou tricotés, objets de décoration, luminaires, tapis ‘’multifonction’’, tissu, bonnets, maniques, surmatelas, ponchos, châles, matelas, kits tricot, chapeaux, etc. Sûr que vous allez trouver ! Et si vous ne trouvez pas, dites-nous ce que vous aimeriez trouver prochainement en laine locale… ou lancez-vous, avec l’aide de la Filière laine ! 

Site pour cadeaux wallons
Le site de vente de produits wallon C-Nowäl ‘La créativité wallonne en cadeau’ recherche encore des produits à rajouter à son site. Peut-être une occasion pour promouvoir vos produits avant les fêtes de fin d’année ? Signalons que les couettes de Lanado et les literies évolutives Woolbe baby, en laines locales sont déjà sur le site. Super !
Infos : https://c-nowal.be/

Les semelles Heid de Frenay
Solides et bien isolantes du froid, de l’humidité et du chaud, elles sont maintenant disponibles dans toute une série de magasins : Au Cœur du Bio à Aywaille, Animalaine à Bastogne, Biorganix à Montigny le Tilleul, Espace Chimay et Le Tournesol à Chimay, Biocap à Marcinelle, Bouge et Erpent, Bio Fagnes à Theux, Sanoriz à Spa, Vibio à Liège et Soumagne, Le Temps des Cerises à Liège, La Ferme à l’Arbre à Liège, Le Comptoir de la Cigogne à Toemich.
http://laines.be/bottin-de-la-laine/article/heid-de-frenay

Impression sur tissu de laine
Un petit imprimeur de tissus cherche des clients intéressés par l’impression sur laine.
Il peut fabriquer les cadres destinés à l’impression en sérigraphie.
Il imprime à la main pour les petites séries, ou sur machines automatiques pour les séries plus grandes. Largeur maximum d’impression : 150 cm.
Infos : Adrien Ribant - aribant@skynet.be - Linum sprl (intermédiaire) - +32 2 647 99 68

Produit en laine des Alpes-Maritimes
L’association APPAM (association de promotion du pastoralisme dans les Alpes maritimes) vend différents produits issus des laines de son terroir, transformées localement (Nord de l’Italie ou sud de la Frnce). Il s’agit d’une démarche menée directement avec des éleveurs.
1) Ruban peigné : laine Préalpes et Mourérous des Alpes-Maritimes, lavée et peignée à Biella, Italie. Finesse : 27,5 microns, longueur des fibres : 7 cm environ, ruban écru doux et gonflant.
25€/kg jusqu’à 8kg, 23€/kg de 9 à 16kg, 20€/kg pour plus de 16kg.

2) Tissu "drap de laine" : laine Préalpes et Mourérous des Alpes-Maritimes, lavée, peignée à Biella, Italie, filée, tissée et apprêtée dans le Tarn.
1m40 de large, 376gr/m², écru, 63€/mètre.

3) Tissu "Border" : laine Préalpes et Mourérous des Alpes-Maritimes, lavée et peignée à Biella en Italie, filée, tissée et apprêtée dans le Tarn. 1m50 de large, 515g/m², écru, 75€/mètre

4) Chaussettes grises du Tarn : laine Préalpes et Mourérous des Alpes-Maritimes, lavée, peignée teintée et filée à Biella en Italie, filée et tricotée dans le Tarn. Côtes ou en jersey 2% de renforts pointe et talon, 1% lycra, maintien au niveau de la cheville. Tailles : 35/36, 37/38, 39/40, 41/42. 16,5€

Infos et commandes : Valentine Guérin - bergeriedescourmettes@gmail.com

Les formations et ateliers

Du mouton à la laine – 8 jours pour tout savoir
L’écocentre Famenne-Ardenne souhaite rendre sens à des pratiques anciennes qui ont encore, voire d’autant plus, leur raison d’être à notre époque. Il organisera donc en 2017 sa 6ème ‘’Du mouton à la laine’’, en adéquation avec le cycle réel de la vie du mouton et de sa laine.
Une formation complète : 8 journées permettant d’aborder
-  tous les aspects de la vie du mouton et de sa toison : la réalité de la vie de berger, les soins aux moutons, la tonte, les soins de la toison, etc.
-  toutes les techniques permettant de valoriser la laine : cardage, filage, teinture végétale, feutrage, tricot, crochet, aiguilletage, tissage...
-  des rencontres et visites.
Une formation professionnelle, dont le contenu est fouillé.
Une formation impliquante : participation au tri, utilisation complète d’une toison reçue, approfondissement d’une technique au choix, etc.
Les 8 avril, 20 mai, 17 et 18 juin, 19 août, 30 septembre, 21 octobre et 25 novembre 2017.
A Manhay, sauf les jours de visites - 320€ avant le 28/02 et 350€ après – 10 participants max - avec Odile Jeanne, Sébastien Ferailles et Marie Pirson
Infos et inscriptions : info@ecocentre.be – +32 86/455.404 - +32 478.558.475

Les évènements

Rendez-vous le mois prochain 

Petites annonces

Métier à tisser Glimarka à vendre
Jean-Pierre Bettens vends un métier à tisser Glimakra en 160cm pour 2600€ (prix du neuf = 4020€). Il comprend : 4 cadres - 6 pédales, 4 pieds en caoutchouc, 36 baguettes d’ensouple, 500 lisses, 1 notice de montage, 1 banc, 1 maillet en bois, 1 jeu de suspension, 1 peigne 40/10, 1 lance navette.
A vendre aussi, un rouet traditionnel à 250€.
Tout est en état de marche, il a tissé plusieurs années.
Infos : ordicam@skynet.be ou https://www.facebook.com/jeanpierre.bettens.7

Recherche de matériel
Si jamais vous avez dans un coin de grange/cave/grenier un bureau ou une grande table, une chaise de bureau, des baffles pour un ordinateur, un téléphone fixe, une lampe de bureau, un porte-manteau, une cafetière, une bouilloire électrique, un miroir, armoire de bureau, un projecteur, un portable, un support flipchart ou du petit matériel de bureau… merci de prendre contact avec la Filière laine . L’agrandissement de l’équipe nécessite une série d’investissements… et toute économie est la bienvenue !
filierelaine@laines.be - +32 63 57 77 02

Métier à tisser à vendre
Martine Schyns de Andrimont vend un métier à tisser. Peu utilisé. Elle s’en sépare par manque de place. Il est démonté et rangé, en excellent état et facile à remonter. Largeur 1m40, longueur 1m50 et hauteur 1m57. 4 cadres et 6 pédales. Acheté 500€, revendu 350€. A venir chercher à Andrimont ou possibilité de livraison en province de Liège.
Infos : martine.schyns@hotmail.com

Les amis de nos amis sont nos amis…

Myrobolan
Myrobolan, teintures naturelles et artisanales fait l’objet de bien jolies mises en valeur ce mois-ci. Et c’est bien mérité ! Reportage dans le magazine NEST à lire sur le blog de Myrobolan : http://myrobolan.blogspot.be/2016/11/reportage-nest-novembre-2016.html
Et une vidéo sur son travail à voir ici : https://vimeo.com/192805455 . On devine bien la quantité de travail nécessaire pour obtenir de belles couleurs, homogènes, en teinture végétale.
La boutique, elle, est ici : www.boutique-myrobolan.com

Lavage de la laine – Un ouvrage de référence
Il y a un an, l’ATELIER-Laines d’Europe organisait en Auvergne une rencontre européenne sur les enjeux du lavage de la laine. Lui faisant suite, un livre bilingue (Fr/Ang) ‘’Laver la laine Urgence et avenir écologique’’ est maintenant disponible.
Passage obligatoire entre le monde de l’élevage qui fournit les toisons et les mondes de l’industrie et de l’artisanat qui les transforment en produits finis, le lavage de la laine est une étape indispensable. Si ce maillon -déjà très fragilisé- se rompt en Europe, toute la filière disparaîtra. L’ouvrage présente les textes des interventions, les comptes rendus des débats et visites et les multiples expériences des participants à la rencontre de 2015. Cette publication constitue un outil de travail avec informations techniques, dispositions réglementaires, panorama des différents lavages existants -du plus
petit au plus grand-, méthodes de lavage inattendues… et, en annexe, des cartes, des adresses utiles et un glossaire. Espérons que sa diffusion, à tous niveaux, permettra à chacun de participer au développement de la filière laine européenne et d’envisager son avenir avec optimisme.
A commander auprès de l’ATELIER-Laines d’Europe, Marie - C/o Filature de Chantemerle - F- 05330 Saint-Chaffrey - + 33(0)4 92 25 71 88 - atelier5@orange.fr
20€ + port - 20,5x25 cm - 148 pages et un poster inséré : Carte des lavages de laine en Europe (poster disponible séparément 5€)

A Niaux
Un joli reportage sur la filature de Niaux et son équipe de nouveaux fileurs sur Télé buissonnière, média participatif en Ariège : http://tele-buissonniere.org/video/les-nouveaux-fileurs/

Laine et Compagnie
L’entreprise Laine et Compagnie (fabriquant de matelas et produits de literie en laine du Limousin) a été partiellement condamnée dans un conflit surréaliste qui l’opposait à des voisins qui ont entretemps déménagé. Cette petite entreprise qui travaille depuis des années sur des produits de qualité, écologiques et locaux doit supporter un coût de 14800 € (frais d’avocat : 3000€, frais d’expertise : 5800€, dommages et intérêt : 6000 €). Jusqu’à présent, Laine et Compagnie a auto financé 3900€, récupéré 900€ de TVA sur le rapport d’expertise, et reçu un don familial de 1000 €. Les 9000 € restants ont été avancés par un couple d’amis et de la famille sous forme de prêt d’honneur remboursé
mensuellement sur 5 ans. L’entreprise est très reconnaissante des nombreux soutiens qu’elle a reçu dans les moments les plus difficiles. Aujourd’hui, ceux qui veulent encore aider Laine et Compagnie peuvent le faire en faisant un don… ou en commandant ses produits de literie.
Renseignements concernant les dons auprès de Brigitte Durand au 0033 6 83 39 37 81 ou via contact@laine-et-compagnie.fr - http://www.laine-et-compagnie.fr/6-nos-produits

La Filière laine, c’est quoi cette histoire ?

La "Filière laine" cherche à valoriser localement l’ensemble des laines de nos régions. Pour :
- conscientiser le consommateur/citoyen à la valeur de la laine et à l’importance de cette filière ;
- préserver le travail des éleveurs ovins, professionnels et amateurs ;
- pérenniser le savoir-faire des artisan(e)s et travailleurs ;
- préserver et générer de l’activité autour des transformations de la laine ;
- rendre toute son utilité contemporaine à cette ressource naturelle, noble et durable qu’est la laine.

La Filière laine souhaite, à terme, trouver, appuyer ou susciter des valorisations de la laine tant au plan industriel que semi-industriel et artisanal. On estime que la filière laine peut être un outil de développement local durable.

Autour de ces objectifs, la Filière laine propose des actions de sensibilisation du grand public (stands, site internet, valises pédagogiques, dépliants, animations, etc.), de la formation des acteurs (visites d’études, conseils, formations), le plus possible d’accompagnement de projets et de produits et enfin des actions transversales (collectes pilotes, concours pour artistes/artisans, groupes de travail thématiques, recherches de partenaires, etc.).

Son réseau d’acteurs, de bénévoles, de participants, de personnes intéressées est composé d’éleveurs (amateurs et professionnels), tondeurs, designers, entreprises, artisans, associations, musées, entreprises, artistes, étudiants, particuliers, pouvoirs publics, enseignants, etc.

Le conseil d’administration de la Filière laine est composé de Christel Daniaux (Collège des producteurs), Pascaline Neyrinck (artisane et éleveuse), Emelyne Vostier (écodesigner), Marianne Raes (ingénieure agronome), Hélène Ghyselinck (Natagora), Fabienne Schmit (éleveuse), Charlotte Marembert (designer textile), Marie Pirson (Ecocentre des Fagnes-Ardennes) , Véronique Corman (plasticienne-feutrière), Christian Knubben (producteur), Cécile Schalenbourg (éleveuse) et Ygaëlle Dupriez (coordinatrice). La Filière laine a démarré en Province de Luxembourg pour rapidement s’étendre en Wallonie et au-delà.

Toute personne qui souhaite donner un coup de main à notre travail, dans quelque domaine que ce soit, est la bienvenue !

Informations : filierelaine@laines.be – 0032 (0)63 57 77 02 - www.laines.be

La Filière laine et sa newsletter sont soutenues par la Wallonie :

Filière laine Attention changement d’adresses et téléphone
0032 (0) 63 57 77 02 (fixe) – 0032 (0) 472 31 55 52 (portable)
www.laines.be - Page facebook de la Filière laine
54 Grand’rue à B-6724 Marbehan

Notre Filière laine


Annonces

Avec le soutien de

La Filière laine bénéficie du soutien de la Région wallonne et du Feder - Interreg VA Grande région

Une création 13pixels.be